Diouk & Diablo

La vie et les activités de Diouk et Diablo, deux jeunes Border Collie, au troupeau, en dressage, en stage chez Philippe Heintz et dans la vie de tous les jours, mais aussi la vie et la réhabilitation de chiens en famille d’accueil à « la ferme du bonheur »

28 janvier 2015

Laïka est partie

Oui, ces jours sont bien tristes, notre reine Laïka est partie, et nous n’aurons plus jamais l’occasion de la regarder nous regarder, avec toute la tendresse qui la caractérisait.

Si je me souviens bien, Laïka et son petit, Taïko avaient été pris en charge par Un Cœur sur Pattes, mais ils étaient en pension à l’Oasis des Vétérans. En 2012, après quelques tension avec cette structure, nous avons choisi de rapatrier Laïka dans une pension à côté de chez nous,  dans le but de confirmer, ou d’infirmer, la description qu’en avait fait une des personnes de l’Oasis, un professionnel du chien… Puis de travailler avec elle, et avec nos chiens, pour la faire progresser. Taïko, lui, a intégré une famille d’accueil de l’association, qui je crois a fini par l’adopter.

Laïka avait été adoptée une première fois, avec Taïko, puis retirés pour maltraitance.

Les premiers tests avec Laïka.

http://diouk.canalblog.com/archives/2012/02/06/23457198.html

Nous sommes allés la voir, puis l’avons amenée plusieurs fois à la maison, pour des petites présentations avec Diouk, Diablo, Tess et Belle.

Laïka avait un poil curieux à son arrivée.

72854866

73003498

Quelques tensions au début, deux accrocs avec Diablo, qui auraient été possibles avec n’importe quel chien. Et puis, après deux ou trois semaines je pense, nous avons choisi de prendre Laïka avec nous, parce que son comportement était très intéressant, parce que les signes de stress ou d’agressivité ont disparu très rapidement, parce que la perception qu’en avaient les gens était complètement faussée, probablement par méconnaissance également, et que leur comportement à eux étaient parfaitement inadaptés. 

Les annonces pour faire adopter Laïka étaient sombres, pas de chien, surtout pas de chat, et pas de jeune enfant.

copie164

Rapidement, Laïka est entrée dans notre environnement. Au début, elle passait ses nuits dans une pièce, seule, pour éviter que les autres chiens ne la poussent dans ses retranchements, puis rapidement, elle a dormi avec nous, et les autres. Assez rapidement également, elle a vu le chat. Elle appréciait sa présence, le laissait se lover entre ses pattes. De temps en temps, elle lui donnait un coup de truffe, comme pour le provoquer un peu, et le faire bouger, mais rien n’y faisait, Spock restait contre elle.

En clair, rien de ne ce qui avait été dit sur la chienne n’était définitif, ou vrai. Laïka n’était qu’une chienne avec de mauvaises expériences, à qui il ne fallait que montrer que tout pouvait se passer sans envoyer les dents, que tout pouvait se passer tranquillement, en douceur.

DSC_0087

DSC_0086

Laïka avait besoin de consignes au début, un petit « Hey », ou parfois même un petit claquement de doigts suffisait pour désamorcer une petite tension (stimulus disruptif), et ensuite l’encourager à suivre une consigne agréable, un petit rappel, un assis, récompensé chaleureusement par la voix.

DSC_0133

Etaient bien là les principales qualités de reine Laïka comme on l’appelait, l’écoute, et l’attention.

La vidéo suivante est très intéressante, surtout vers la fin, simplement pour montrer que Laïka savait communiquer, savait se comporter, savait tout, il suffisait de lui rappeler.

L’attention de Laïka, c’était quelque chose. Nous n’avons que rarement vu ce regard chez un chien, à part peut-être chez Cybèle. Chaque mouvement, chaque mot, et chaque coup d’œil en sa direction provoquait immanquablement une réaction. Elle venait doucement, s’approchait, s’asseyait, puis relevait la tête avec un « grand sourire », une forme de béatitude, un contentement en fait. Laïka, depuis que nous la connaissions, avait toujours tout fait pour être appréciée. A chaque moment, elle remettait en cause son action, comme si elle comprenait où était son intérêt. Ce discours semble anthropomorphique, mais elle était vraiment l’exemple parfait du chien qui donne toute sa confiance à l’être humain. Pourtant, elle est restée sept ans attachée à un piquet...

Laïka a tellement donné sa confiance qu’un jour, une femme est venue avec sa toute jeune fille…

Nous sommes allés voir ces gens avec Laïka, pour qu’elle s’imprègne de cet environnement, du terrain, des chats. Laïka a ensuite passé quelques nuits dans cette nouvelle maison, parce que tout le monde devait être convaincu que l’endroit lui convenait. Mais il était évident qu’il lui convenait.

DSC_0145_2

DSC_0148

Quel bonheur de rencontrer des gens qui laissent une chance à une chienne pourtant décrite comme irascible, à la limite de la dangerosité, simplement parce que des gens n’ont jamais réussi à la comprendre.

Laïka, qui a vécu sept ans de sa vie attachée à un piquet, maltraitée, est arrivée en février 2012 ici, quatre mois plus tard, elle a été adoptée par cette famille. Trois ans pendant lesquels la reine Laïka aura vu autre chose, pendant lesquels elle aura connu une vraie vie de famille, l’attachement, la tendresse, la chaleur humaine/animale, la présence continuelle d’un ou plusieurs êtres amicaux, amis, amours…

DSC_0151

DSC_0134

DSC_0144

Difficile à décrire.

Quoi qu’il en soit, nous remercions Nath et David d’avoir donné tout ça à la reine des reines, nous sommes bien tristes en ce moment.

Laïka avec Elrina.

copie213

new_1617

new_1619

73580940

copie166

Bon voyage à toi reine Laïka !

76721042_o

Copie de DSC_0098

Posté par rapata à 22:15 - 04- Famille d'accueil - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,



25 janvier 2015

Farow et Bellina

‘Jour ma p’tite dame, qu’est-ce qu’il vous fallait aujourd’hui ? De la bonne news bien fraîche ? J’ai ça au frais ma p’tite dame, pour huit personnes ? Et avec ça ? Du Farow et de la Bellina, bien ! Il me reste un peu de photos, je vous les mets avec ?

Copie de Route barrée

20150118_165128

Ha oui, nous sommes Charlie, et serons toujours Charlie, donc pour les adeptes décérébrés de la théorie du complot, passe ton chemin, va te faire greffer un cerveau pour remplacer le plat de nouille que tu as entre les deux oreilles, et accessoirement, foutre.

 

D’abord, parlons de Bellina, cette petite épagneul corse que nous a amenée Martine (SOS décharge) il y a deux semaines.

NEW_12681

NEW_12677

Bellina a un an, elle a été trouvée en Corse, après avoir passé une sale enfance, une blessure ancienne à une patte arrière qui n’a jamais été soignée.

Bellina est passée par la case famille d’accueil, mais les bêtises de chiot qu’elle multipliait ont fait qu’elle n’a rapidement plus été désirée… Oui, un chiot est un chiot.

Elle a été opérée de la patte, exérèse de la tête fémorale, récemment, puis est arrivée ici.

Bellina est une jeune chienne, un peu fofolle, voire même complètement hystérique lorsqu’elle avait encore sa collerette, exténuante au début, a utiliser beaucoup ses dents dans le jeu, elle commence à se poser, à respecter certaines règles, a être plus douce.

J'crois chu coincée là !

NEW_12673

Bellina est une chienne très tactile, très câline. Lorsqu’elle vient pour une séance papouille, elle pose sa tête sur notre épaule, ferme les yeux, et s’apaise, puis s’endort.

La petite a grand besoin d’éducation, mais les progrès sont déjà là, plus à l’écoute.

La patte se remet tout doucement, elle l’utilise de plus en plus lorsqu’elle marche, mais la lève lorsqu’elle presse le pas, ce qui n’est pas sans rappeler un certain Collin. Progressivement, sa cuisse va se muscler, puis la supporter de mieux en mieux, dans quelques temps elle pourra commencer les sorties à l’extérieur.

Il y a quelques temps, deux pensionnaires nous ont rejoints, et la petite Jessy a toutes ses faveurs, on joue, on joue et on joue. Il ne s’agit que de jeunes chiens et régulièrement, elles s’aménagent ses phases de repos, bien agréables pour nous aussi, pfffff…

Bellina a encore beaucoup de choses à apprendre, typiquement, elle est beaucoup trop insistante avec la copine de Jessy, Biscotte, un peu plus âgée et plus sur la réserve, du coup, la tension monte un peu plus vite. Diouk joue régulièrement avec Bellina, Diablo lui passe à peu près tout, elle a un an, mais son passeport chiot est encore valide.

http://diouk.canalblog.com/archives/2013/08/22/27877116.html

Nous en saurons plus dans quelques temps, mais il y a fort à parier que Bellina fera une chienne de famille très intéressante, très agréable à vivre. A suivre donc !

NEW_12798

NEW_12787

NEW_12790

NEW_12795

Une autre information importante ces jours. Des gens, en fait ce sont les parents d’Aurélie, ben oui, bon vous ne connaissez pas Aurélie mais c’est pour dire, voulaient reprendre un chien, les leurs les ayant quittés.

Arween a donc parcouru certains sites, et en particulier celui de la SPA de Salon de Provence, avec qui nous avons travaillé plusieurs fois déjà, pour Dolly, Dounia, Farah et Faya. Elle est tombée sur l’annonce de Rex, qui a tout de suite plu à ces gens. Aurélia, avec qui Arween est en contact régulièrement, lui a fait un descriptif très fiable du chien, comme à son habitude.

rex-2

J’en profite d’ailleurs pour évoquer un problème sérieux, dans la protection animale. A cause d’un anthropomorphisme récurent, et d’une méconnaissance globale du chien, toutes sortes d’informations sont données sur les chiens à l’adoption, très régulièrement, pour ne pas dire systématiquement, ces informations sont fausses, tordues, et nous enduisent d’erreur comme dirait l’autre.

Je me souviendrai toujours, de l’accueil du petit Volt. Le petit chien avait mordu, était compliqué, délicat… A son arrivée, j’avais enfilé les gants, puis avait passé la longe par dessus le portail Marie-Laure en lui demandant de l’attacher… Elle semblait toute étonnée… Dix secondes plus tard, le chien est monté sur les genoux d’Arween, accroupie. Bref, portnawak. Un chien tactile et tolérant, un bon bon chien. ‘Tain, je crois qu’il faut que je rappelle Guy, son adoptant, très rapidement.

84524366_o

Ces informations faussées posent beaucoup de problèmes, mais ce qui est rassurant est que la plupart du temps, elles sont très pessimistes, donc les surprises sont d’une manière générale relativement bonne.

Je pense également à Laïka, décrite par un « professionnel » du chien comme incapable de tolérer ses congénères, et comme tueuse de chat. Nous avions pris toutes les précautions. Avant que nous ne soyons Canicamp, pension de renommée intersidérale, nous l’avions placée dans une autre pension. Nous la prenions avec nous très régulièrement, pour de petits exercices de sociabilité, avec nos chiens. Puis très rapidement, l’avons intégrée au groupe. Après quelques jours, elle vivait avec nous, les autres chiens, et surtout avec le chat, qui venait se lover entre ses pattes.

72854737

Il est évident que parfois, on peut avoir une image faussée d’un chien, parce que le cadre d’observation est anxiogène, mais d’une manière générale, la méconnaissance fait beaucoup de mal.

Arween avait convenu de prendre Farow quelques jours, pour confirmer son bon comportement et ses qualités. Il est arrivé mardi dernier, l’intégration dans le groupe s’est passée à vitesse grand V, sans aucun problème. Il s’est comporté de manière admirable, aucun heurt et vendredi ses adoptants sont venus le chercher. Il a été parfait, est allé rapidement vers eux, et au moment de partir, ils lui ont mis la laisse, il a alors sauté dans l’auto, sans se retourner, un brave chien que ce Farow (anciennement Rex), j’espère que nous aurons des nouvelles régulièrement, et qu’il repassera de temps en temps ici, ses adoptants résidant à deux pas.

NEW_12773

NEW_12768

NEW_12770

Voilà pour ces nouvelles. Sinon, tout va bien les juments se portent bien, les chèvres aussi, le foin est bon, le terrain l’est un peu moins, avec les précipitations de ces derniers temps, et peu de gel, la bouillasse est persistante, tenace. Les animaux s’en accommodent, mais on voit bien que certains passages sont évités soigneusement.

Dara.

NEW_12786

Elite et Dara.

NEW_12774

Les biquettes, Douce, Espérance et Francky.

NEW_12780

Plume.

NEW_12676

Chopin (oui, le fameux).

NEW_12668

NEW_12669

Biscotte et Oumak, David et Goliath.

NEW_12781

Oumak, Biscotte et Plume derrière.

NEW_12783

Jessy.

NEW_12789

NEW_12792

Jessy, une tronche !

NEW_12716

NEW_12728

NEW_12736

Biscotte. 

NEW_12752

NEW_12715

NEW_12761

NEW_12753

NEW_12756

Arween et Biscotte.

NEW_12763

La "ferme-du-bonheur", Canicamp quoi !

NEW_12713

Inondation.

NEW_12707



11 janvier 2015

Où est Charlie ?

Salut mes bons, connards de chrétiens, enfoirés de musulman, crétins de juifs, blaireaux d’athées ou trous du cul d’agnostiques… Pour tous ceux que j’aurais par mégarde oublié de citer, veuillez accepter toutes mes excuses bande de cons !

Oui, vous l’aurez compris, « La ferme du bonheur » est Charlie, Canicamp est Charlie, nous sommes Charlie. Tout simplement car nous ne nous retenons pas d’envoyer des fions à qui nous voulons, parce que notre pays est l’incarnation même du mot liberté, et que celui qui fera taire mon humour pourri, mon droit à me gausser et à tailler des vestes à tous, n’est pas encore né. Mais nous sommes Charlie également parce qu’ici, qui que tu sois, quelles que soient tes origines, religieuses ou géographiques, même si tu es blanc comme un cul de none ou noir comme un charbonnier, tu seras le bienvenu, parce qu’il n’a jamais été question que ce soit autrement, et qu’il n’en sera jamais question.

En léger différé, quelques photos (merci à Samyboon) de la marche « Je suis Charlie », à Bourg en Bresse, merci à vous tous !!!

IMG_0824

IMG_0827

IMG_0831

Je sais que tu peux être noir et con, beur et con, ou blanc et con. Ce que je sais aussi fidèle lecteur, c’est que même quand tes origines ne sont pas françaises, tu peux avoir des qualités. Oui, je sais blanc lecteur français, ça peut trouer le cul, mais moi même j’en connais, des musulmans qui ont des qualités, des noirs qui ne violent pas tous les enfants qu’ils croisent, et encore plus fort, je connais des chrétiens qui ne brûlent pas tous les villages qu’ils traversent, fou non ? Oui, complètement fou de savoir que nous sommes tous des gens, des hommes, alors je vous aime tous bande de cons… Ou alors je vous déteste tous peut-être…

07844089-photo-je-suis-charlie

Cette notion étant abordée, parce qu’il fallait le faire, parce que nous voulions le faire, passons à certaines actualités de la FDB.

Alors comme vous le voyez, ici, plusieurs espèces cohabitent, notre beau Francky, chef des chèvres (ben oui, c’est le mâle, alors c’est le chef), en compagnie des juments (là y’a pas de chef, ce sont des femelles). Il existe parfois certaines tensions bien entendu, mais aucune chèvre n’a encore dynamité l’abreuvoir des juments, et en retour, les juments ne piègent pas l’abri des chèvres, pas plus que les chiens ne kalachnikofisent les équins ou les caprins ! Enfin, bordel de dieu !

NEW_12548

Pour apaiser les tensions inter-fermales, comme je vous l’ai expliqué la dernière fois, un râtelier a été mis en place pour les chèvres justement, afin de leur offrir un endroit à elles, où les juments n’ont pas accès. Cela dit, Douce, Espérance et Francky (oui, les chèvres), n’ont aucun scrupule à entrer dans le box des chevaux, après les cordes qui bloque ces derniers, pour manger un peu de foin.

NEW_12621

Etonnant cette façon actuellement qu’a Arween de nommer Francky Charly non ?

Les chiens ont été nombreux en pension pour les fêtes, et nous vous remercions pour votre confiance. Des Ipso, Feet, Woody et Gumit, Diva, Satine…

Oumak, Ipso et Diablo.

NEW_12560

Peu de photos cette fois, parce que trop peu de temps pour cette activité. Entre s’occuper des chiens et les prendre en photo, il faut faire un choix.

Hier, nous sommes allés voir une chienne adoptée récemment, une certaine Mona.

C’était une drôle d’expérience, un sentiment étrange…

Nous sommes arrivés, Mona était sur son couffin, et ne s’est pas levée. Ce n’est pas la première fois que nous « visitons » un chien adopté (et ses maîtres hein), et que la réaction du chien n’est pas exactement celle que nous avions souhaitée, une certaine Tahn nous avait déjà fait le coup. Concernant Mona, nous n’étions pas vraiment inquiets, nous connaissons sa manière d’utiliser cette crainte, ce retrait, lorsque la situation ne lui convient pas, qu’elle est un peu sur la défensive.

NEW_12590

NEW_12597

NEW_12591

Nous nous sommes assis, à table, pour savourer une parfaite tarte aux pralines maison, boire un café… Et comme par enchantement, après 30 minutes, Mona s’est levée, puis nous a rejoints, et était parfaitement détendue. Nous l’avons alors retrouvée comme nous la connaissions, joviale, joueuse, douce et câline, notre Mona quoi !

Est-ce le fait de retrouver nos voix, de retrouver une ambiance connue… Peut-être faut-il un certain temps pour reprendre le fil, pour reprendre confiance. Quoi qu’il en soit, Mona est bien revenue, et en même temps nous a un peu montré sa maison, son canapé, où manifestement elle se sent bien, [anthropomorphisme ON] Un peu comme si elle voulait nous dire : là c’est cool, des fois, on regarde la télé avec pôpa et môman, on est tout près, les uns contre les autres[anthropomorphisme OFF].

NEW_12604

NEW_12600

Sinon, ben tout va bien, Arween a presque terminé les travaux qu’elle avait initiés, il y a quelques semaines, afin selon elle de faire d’une pièce quelconque une cuisine, avec des meubles, un évier, enfin, tout le toutim quoi… Ben en fait, c’est vachement réussi, lol. Comme quoi les femmes parfois, ça peut avoir des idées, souvent mauvaises mais avec un peu de chance, on arrive à en tirer quelque chose…

NEW_12582

En réalité, ceux qui connaissent l’endroit savent qu’il s’agit de « la pièce de Lucky », et même si elle a changé, si elle a été aménagée, cette âme rôde toujours ici, et c’est tant mieux !

Allez, photos, parce qu'on en a besoin hein !?

NEW_12652

NEW_12542

NEW_12564

NEW_12614

Photos bonus : Arween et les borders (merci Elrina)

NEW_12608

NEW_12609

NEW_12610

NEW_12613

Photos super bonus.

NEW_12639

NEW_12660

NEW_12657

Photos méga bonus.

NEW_12659

NEW_12646

Photo hypra bonus.

NEW_12580





Fin »