Diouk & Diablo

La vie et les activités de Diouk et Diablo, deux jeunes Border Collie, au troupeau, en dressage, en stage chez Philippe Heintz et dans la vie de tous les jours, mais aussi la vie et la réhabilitation de chiens en famille d’accueil à « la ferme du bonheur »

10 mai 2015

Disruptons mes bons, disruptons !

Salut mes bons !

Aujourd’hui, quelques nouvelles d’abord, puis l’explication d’un terme commun dans le monde du chien (enfin, manifestement pas chez tout le monde).

Comme vous l’avez vu il y a quelques temps, Chrystal est partie dans une nouvelle famille. Inutile d’aller plus loin, Chrystal est revenue. Son comportement face au chat de la maison ne lui permettait pas de rester, grosse frayeur, pas loin de l’accident grave.

NEW_13969

NEW_13970

Chrystal est donc revenue à la maison, avec son lot de joyeusetés, câlin, papouille, la queue qui fait l’hélicoptère, et les empilages de chiens… Bon, nous espérons qu’elle trouvera tout de même une belle famille, elle le mérite bien. Un comportement exemplaire, du calme lorsque c’est nécessaire, de l’énergie lorsque c’est le moment, bref, une chienne comme on voudrait en voir plus souvent. Très équilibrée, même si nous sommes plus que jamais très prudents avec Monsieur Spock, le chat.

Quelques photos de Chrystal.

NEW_13989

NEW_13952

NEW_13975

NEW_13986

NEW_13987

Comme vous le savez également, la petite Aby est arrivée il y a une quinzaine de jours. Une chienne un peu craintive, ou plutôt, sur la réserve, délicate. Très rapidement, elle s’est fixée sur nous, très tactile, attentive. Aby est partie mercredi à l’essai, chez une dame. Les premières nouvelles étaient plutôt réjouissantes, les sorties se faisaient en laisse, le temps que la petite se fasse à son nouvel environnement, qu’elle trouve ses repères.

NEW_13783

NEW_13718

NEW_13721

NEW_13722

NEW_13723

Aby est une chienne qui s’accroche rapidement à ce qu’elle trouve bon, les gens principalement. En une poignée de jours, elle s’est attachée à nous. Espérons qu’elle reproduise le même schéma chez son adoptante.

NEW_13830

Sinon, la pension tourne bien en ce moment, des chiens connus, d’autres ici pour la première fois. Mention spéciale à nos deux compères, Layla et Pitch, toujours aussi intéressants et présents. Le petit Pitch est un personnage, lors de sa première visite ici, il était terrorisé, il tremblait de tout son corps, peur de nous, peur des autres chiens. En quelques années, il a pris de l’assurance, et il est désormais parfaitement à l’aise avec les autres, avec une petite pointe de virilité assez étonnante, sans jamais tomber dans l’agressivité. Preuve une fois de plus qu’un petit chien est aussi un chien. Au plus on le traitera comme un chien, au plus il sera un chien, au plus au le traitera comme un bébé, en le surprotégeant, en ne le laissant pas vivre sa vie de chien, en ne le laissant pas satisfaire son état de chien, au plus il multipliera les dérives.

NEW_13940

 

Chu p'tit, mais fais gaffe !

NEW_13922

NEW_13926

NEW_13933

NEW_13935

Pitch, typiquement, évolue parfaitement au milieu d’un groupe de chien, il respecte les autres, comme les autres le respecte. Personne ne lui « marche dessus », il sait s’exprimer, et il comprend les autres.

Oui, surtout Chrystal.

NEW_13944

 

NEW_13952

Pour finir ce court billet, abordons si vous le voulez bien une notion très intéressante, le stimulus disruptif !

Vous n’êtes peut-être pas sans savoir que Patate a fait une remarque à quelqu’un la semaine dernière, remarque qui s’est soldée par un lynchage 2.0 dont j’ai fait l’objet, en plus d’avoir été traité d’abruti arriviste, d’être sournois (je le revendique), j’en passe et des meilleurs. Je vous avouerais que faire l’objet d’une déferlante de commentaires, d’insultes et de provocations comme celles-ci, venant d’un troupeau de veaux comme celui-ci, est un délice de gourmet dont je ne me lasserai jamais.

Certains d’entre vous n’ont probablement jamais entendu parler du « stimulus disruptif », donc développons si vous le voulez bien un peu cette notion. Si vous cherchez l’expression « stimulus disruptif » sur gogol, vous vous apercevrez que ce n’est pas vraiment une nouveauté.

Très régulièrement, avec les clients de Canicamp (qu’il s’agisse de clients de la pension comme de l’éducation), nous expliquons et montrons de quoi il s’agit. Parfois, le chien entame une séquence comportementale qui n’est pas appropriée, non désirée, parfois, il part après quelques chose, après un autre chien, s’acharne à aboyer comme un damné sur les animaux de l’autre côté de la clôture, parfois, la situation est tendue entre deux chiens, ça se jauge, ça se provoque un peu…

La définition la plus courante est la suivante :
Un stimulus disruptif est un stimulus sans relation fonctionnelle avec la séquence comportementale en cours: il l'interrompt et provoque un comportement d'attente, phase d'expectative.

Vous voyez mieux ?

Alors en réalité, il ne s’agit pas d’une télécommande, simplement d’un son, d’un bruit, qui va surprendre le chien, et stopper l’action en cours. Là, le temps de réaction du maître doit être très bref, une demi-seconde tout au plus. L’avantage réside dans le fait que le maître lui-même lance ce stimulus disruptif, donc peut se préparer à lancer tout de suite l’ordre suivant.

L’ordre suivant justement, doit être jovial, motivant, dans le but de proposer au chien quelque d’intéressant, en clair, de lui changer les idées.

Tout le principe est là, on surprend l’espace d’une fraction de seconde, pour rediriger l’attention du chien sur un comportement acceptable, qui lui apportera satisfaction, une récompense, une balle, une friandise, une caresse…

Exemple fortuit : N’avez-vous jamais vu un chien, se déplaçant, jouant avec un autre chien, ou courant après le chat par exemple, butter dans le balai posé contre le mur ? Le balai tombe, avec le bruit caractéristique qu’on lui connaît, lorsque le manche frappe le sol. Vous savez quoi ? Le chien s’arrête à ce moment là, une fraction de seconde, le principe est rigoureusement le même.

Un ustensile que nous utilisons pour cela est un sac de courses, vous savez, ce sac de courses non jetable, tout simplement roulé, puis attaché, que l’on ferra claquer sur le côté de sa chaussure par exemple. La réaction des gens est d’ailleurs souvent assez étonnante lorsqu’on se promène avec cet objet : « Ha oui, ma grand mère faisait pareil avec un journal ! ».

Alors non, non et non, cet objet n’a pas pour vocation d’être propulsé sur la tronche du chien, en aucun cas, mais simplement de générer un bruit singulier, bref, percutant : le stimulus disruptif.

Ce stimulus disruptif peut avoir de nombreuses applications, dans le cadre d’un chien qui démarre sur quelque chose, lorsqu’une tension trop grande est en train de se développer entre deux chiens… Il s’agit de casser la séquence comportementale en cours, et au plus tôt on le fera, au plus les chances de réussites seront grandes. Mais il ne faut pas se leurrer, si un véritable conflit éclate par exemple, cette manœuvre n’a que très peu de chance d’aboutir. L’anticipation, comme d’habitude, donnera une véritable puissance à cet outil.

Quelques photos.

NEW_13930

NEW_13909

NEW_13917

NEW_13927

NEW_13953

NEW_13960

NEW_13961

NEW_13963

NEW_13926

NEW_13940

NEW_13947

NEW_13964

NEW_13965

 

Des pensionnaires pas comme les autres !

NEW_13898

NEW_13899

NEW_13991

NEW_13992

NEW_13993

Super bonus.

NEW_13902

 

Hypra bonus.

NEW_13878

Posté par rapata à 21:22 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,



01 mai 2015

Cas d'étude (réponse au jeu de la page facebook Canicamp)

Salut les Kids !

Aujourd’hui billet spécial communication canine. Si vous nous suivez sur la page facebook de Canicamp, vous avez vu qu’un petit jeu a été lancé hier soir (Canicamp, jeu de mai, jeu de vilai). Ce jeu consistait à expliquer l’attitude et la posture de Diablo sur cette photo :

NEW_13789

Un certain nombre de réponses a été donné. Celle qui revient le plus souvent est « c’est un appel au jeu ». Une autre réponse courante est : « C’est un signal d’apaisement ». (qu'est-ce qui est un signal d'apaisement ?)

Une autre réponse a été « C’est un stop, arrête de faire ça ! »

La solution, ou plutôt la réponse attendue était bien cette dernière réponse, même si la photo contient bien l’idée d’apaisement, de la part des deux chiens d’ailleurs.

Tous ceux qui ont répondu « appel au jeu » auront donc un blâme, ils seront fouettés sur la place publique, avec des orties fraîchement cueillies, ça fait envie hein ?!

ortie_03_1216

Avant de remonter dans le temps avec une série de photos et les explications correspondantes, voici le palmarès des meilleures réponses. Toutes les personnes citées auront donc un gros poutou (dieu merci, il n’y a pas d’homme dans le lot, pas trop à mon goût).

Meilleures réponses :

Be Lie : Figé et ne regardant pas le lab’noir
Bravo Billie, tu es la seule qui a remarqué le regard de Diablo, indirect par rapport à Youki.

Moa SD : On dirait un appel au jeu...mais d'ordinaire les pattes sont plus rapprochées non?
Oui, la plupart du temps. Qu’est-ce que tu as fait comme formation toi ?

Aude Nycollin : A la position de la queue : stop ?
Excellente remarque. Cela dit, une queue portée très haut aurait pu nous indiquer clairement l’agressivité de Diablo.

Moa SD (encore) : ah bah connaissant le pépère... ça pourrait bien être un stop...et ça expliquerait cet air "pincé" de notre beau Diablo...^^
Oui, mais tu n’as pas de mérite, tu es une des personnes qui connaît le mieux Diablo.

Emmanuelle Indi : Appel au jeu ou un stop ça suffit.... pas facile sans connaitre le chien et le contexte.
Hé oui, là est toute l’ambiguïté de la photo et la difficulté de ce petit jeu, très bonne remarque !


En réalité, la position de Diablo n’est pas un signal d’apaisement, elle est même plutôt fortuite au départ. Il s’est relevé en allant vers Youki. Cette position est devenue assez rapidement une posture agressive, de protection d’une ressource.

Remontons dans le temps si vous le voulez bien.

Diablo a trouvé ce qui est communément appelé dans le jargon des éducateurs et spécialistes en comportement canin : un truc ! 
Un petit machin quoi, un bout de bois, un bidule à mâchonner tranquillement. Sauf qu’il n’a pas été tranquille longtemps. Oumak et Youki sont venus voir de quoi il s’agissait. Oumak commence a bien connaître Diablo, et il comprend désormais assez bien les messages des autres chiens. Youki en revanche, est un jeune croisé Lab/Boxer, un peu inexpérimenté et en même temps très insistant, façon bisounours, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil.

Voici donc la première photo :

NEW_13785

Ici, les deux chiens s’approchent. Youki est beaucoup trop près. Diablo découvre déjà les dents, même si ce n’est pas vraiment visible sur la photo.

Deuxième photo :

NEW_13786

Diablo décole en direction de Youki, toutes dents dehors. Oumak a une légère réaction de recul. Youki en revanche, s’écarte fissa. 

Troisième photo :

NEW_13787

La pression tombe, mais cette photo n°3, Youki revient voir de quoi il s’agit. Diablo exprime son malaise par un signal d’apaisement très clair, sa langue vient recouvrir sa truffe plusieurs fois. Son regard n’est pas frontal pour l’instant, mais il va se diriger vers Youki. Il y a un vrai malaise ici, une tension particulièrement palpable.

Quatrième photo :

NEW_13788

Sur cette quatrième photo, il n’y a plus un malaise mais une véritable explication. Diablo en a par dessus la tête et il compte bien le faire savoir. Le regard est frontal et dur cette fois, les dents sont découvertes, le chanfrein particulièrement plissé. A deux doigts de bondir oui, mais pas vraiment pour jouer.

Voici notre fameuse 5ème photo :

NEW_13789

Ici, Youki a reculé et s’est appuyé sur ses coudes. Il s’agit d’une manœuvre d’apaisement et d’un signal clair qui vise à faire baisser la tension ambiante. Diablo répond clairement en baissant les babines et en regardant ailleurs.

Il s'agit d'une manière globale d'une phase d'apaisement, les nuages se dissipent et le mercure redescend.

Sixième photo :

NEW_13790

Youki est un bon chien, particulièrement sympa, jovial, mais il est très insistant, lourd même. S’il comprend les signaux très marqués, il a de la peine à décrocher, et ne comprend encore pas vraiment les signaux plus légers. La situation est plus saine, Diablo se recouche pour ronger son truc. Mais Youki est toujours intéressé, il retourne donc à la charge en aboyant cette fois. Diablo n’est pas spécialement content. Les baïonnettes sortent.

Septième photo :

NEW_13791

Sur cette 7ème et dernière photo, il n’est plus question pour Diablo de protéger une ressource, mais de faire clairement comprendre à Youki que c’en est trop. Les dents sont à nouveau découvertes, mais cette fois, la langue dépasse entre les incisives, ce n’est pas bon signe. Le regard est dur et clairement dirigé vers Youki. Ici, Arween est intervenue. C’est elle qui a pris ces photos, une fois de plus, elles sont très intéressantes, mais à un moment donné, deux choix existent. Intervenir, pour ne pas laisser s’envenimer les choses, ou laisser faire, pour laisser le problème se régler naturellement, mais à quel prix ?

Ici, nous choisissons de couper court, tout simplement parce que nous avons aussi la responsabilité de l’intégrité physique des chiens, qu’il s’agisse des nôtres, comme Diablo, ou de Youki, pensionnaire.

Pour répondre à la question que vous vous posez, la suite des événements est très simple. La suppression de la ressource protégée par Diablo a immédiatement supprimé les tensions. Les deux chiens n’ont aucune animosité l’un envers l’autre, juste, faut pas pousser le bouchon trop loin Maurice !

La réponse attendue concernant la photo n°5 et pour Diablo en particulier était donc :
Le fait de détourner le regard était un signal d’apaisement.
En revanche, rien ne pouvait être déduit de la position
, et comme vous le voyez maintenant, il ne s’agissait absolument pas d’un signal d’apaisement, ni d’un appel au jeu, la situation prouve le contraire.

Contrairement à l’habitude que nous avons de prendre les signaux d’apaisement uniquement comme une volonté d’anticiper une tension, de calmer la situation avant que la tempête ne se produise, il s’agit sur la photo en question de favoriser la sortie de crise, déjà bien entamée, donc réellement d’apaiser la situation, de remettre un peu d’eau fraîche sur l’incendie déjà presque éteint. C’est le presque qui pose problème, Youki étant inexpérimenté et avide de contact, il souffle involontairement sur les bribes de braises restantes, et la mayonnaise remonte en une fraction de seconde.

Voilà, lorsque j’ai vu les photos d’Arween, je me suis dit tout de suite que celle-ci pouvait prêter à confusion, elle prouve de belle manière je trouve, qu’il faut rester prudent. Connaître les signaux d’apaisement, c’est bien, connaître les postures, c’est bien, mais les mettre en relation avec un contexte, comprendre quel stimulus a pu faire réagir un chien de telle ou telle manière, c’est mieux. 

En clair, il était quasiment impossible de déduire quoi que ce soit de cette photo sans connaître la situation, ou sans connaître Diablo. Personnellement, je n’étais pas là pendant cette séquence, seul le fait de savoir que Diablo ne joue jamais avec un autre mâle me permettait de savoir qu’il y avait une vraie tension.

Sans connaître le contexte, aucune conclusion possible.



27 avril 2015

FDB Mag n°2, apprendre en s'amusant !

Le FDB Mag du mois de mai est déjà en kiosque ! Et en plus, il y a un supplément !

On clique sur les photos pour les agrandir, ou mieux, plus lisible, on clique sur les liens pour les ouvrir en PDF.

FDB_MAG_n_2

FDB_MAG_n_2_Supplement

 

FDB_Mag_N°2

FDB_Mag_N°2 - Supplément